Me Ngagne Demba Touré s'exprime sur les droits de l'homme - Dakar Média Sénégal

Me Ngagne Demba Touré s’exprime sur les droits de l’homme

: Me Ngagne Demba Touré s’exprime sur les droits de l’homme et la Constitution du Mali lors d’un symposium national

Bamako, le 13 décembre 2023

La figure éminente du Parti Pastef des Patriotes du Sénégal, Me Ngagne Demba Touré, actuellement en exil au Mali, s’est exprimé lors d’un symposium national sur les droits de l’homme organisé par la Commission nationale des Droits de l’Homme (CNDH) du Mali, en marge des célébrations des 75 ans de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme.

La rencontre a également été l’occasion pour Me Ngagne Demba Touré de discuter avec le constitutionnaliste Mouhamadou Ngouda Mboup à propos de la situation des droits de l’homme et de la Constitution du Mali, adoptée le 22 juillet 2023.

Engagement envers les droits de l’homme

Me Ngagne Demba Touré, avocat renommé et défenseur des droits de l’homme, a souligné l’importance des droits et libertés dans la nouvelle Constitution malienne. Il a salué les avancées significatives présentées par le Professeur Mouhamadou Ngouda Mboup, notamment la primauté contextuelle des droits et libertés sur l’État et la souveraineté.

L’exposé du constitutionnaliste a mis en lumière plusieurs points clés, tels que la réaffirmation de l’identité constitutionnelle africaine à travers la souscription à la Charte africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, la valorisation de l’histoire millénaire du Mali, et la reconnaissance du rôle essentiel des organisations de la société civile dans le processus démocratique.

La Constitution du Mali : Un modèle à suivre

La Constitution du Mali, composée de 191 articles, a été décrite comme riche en droits et originale en principes fondamentaux par Me Ngagne Demba Touré. Il a souligné la consécration du droit d’asile, la proscription de la contrainte à l’exil, la reconnaissance des droits des justiciables, et la constitutionnalisation de la durée légale de garde à vue.

Dans un contexte où la mission onusienne a quitté la base de Mopti, la contribution de Me Ngagne Demba Touré met en lumière l’importance de protéger les droits de l’homme dans un pays en pleine reconstruction comme le Mali.

Message de solidarité

En conclusion de sa déclaration, Me Ngagne Demba Touré a exprimé sa solidarité envers le Mali et le Sénégal, appelant à l’unité africaine. Sa présence et son engagement soulignent l’importance du dialogue et de la coopération régionale pour faire face aux défis communs.

La situation politique et sécuritaire en Afrique de l’Ouest continue d’évoluer, et la voix de Me Ngagne Demba Touré résonne comme un appel à l’unité et à la défense des droits de l’homme dans la région.