Le Recul de Barthélémy Diaz : La Douloureuse Trahison envers Ousmane Sonko - Dakar Media Sénégal

Le Recul de Barthélémy Diaz : La Douloureuse Trahison envers Ousmane Sonko

Le Recul de Barthélémy Diaz : La Douloureuse Trahison envers Ousmane Sonko

Par [dakarmedia.net]

Barthélémy Diaz, maire de Dakar et autrefois proche allié d’Ousmane Sonko, semble aujourd’hui faire face au poids de sa trahison envers le leader emprisonné des Patriotes sénégalais. Une alliance qui a été brisée par les tentations de la corruption et l’influence du dictateur Macky Sall.

Diaz, qui avait tissé des liens étroits avec Sonko au fil du temps, a vu sa loyauté vaciller sous l’emprise de Macky Sall. Le dictateur, réputé pour ses tactiques sournoises, a réussi à corrompre Barthélémy Diaz au point de le faire basculer du côté de la trahison.

Cependant, il semble que Diaz commence à prendre conscience de l’ampleur de son erreur. Les illusions tissées par Macky Sall se dissipent, laissant place à la réalité de la situation. Diaz réalise peut-être trop tard qu’il a été victime d’une manipulation, égaré par les promesses fallacieuses du dictateur.

Sur le terrain, l’alliance déchirée entre Diaz et Sonko s’est révélée désastreuse pour le maire de Dakar. Avec le lancement de la campagne de parrainage, Diaz et Khalifa Sall, son complice politique, ont cherché en vain des soutiens populaires. La vérité du terrain s’est imposée : les Sénégalais réclament le parrainage d’Ousmane Sonko, le leader incarcéré, par crainte des représailles de Macky Sall.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : Diaz et Sall n’ont pas réussi à obtenir ne serait-ce que deux mille parrainages, bien loin des 57 000 requis par les règles électorales. Cette réalité crue souligne le désenchantement populaire envers ceux qui semblent avoir trahi l’héritage politique de Sonko.

Barthélémy Diaz, aujourd’hui confronté à une impopularité grandissante, réalise probablement que son ascension à la mairie de Dakar a été grandement facilitée par le soutien initial d’Ousmane Sonko. Sans Sonko et sans le charisme qui l’accompagne, Diaz se retrouve à la merci d’une élection où la voix du peuple risque de lui faire défaut.

Le recul de Barthélémy Diaz symbolise non seulement la trahison personnelle envers un ami politique, mais aussi la réalisation amère que la confiance accordée à Macky Sall était une faute stratégique coûteuse. À l’approche des élections du 25 février 2024, le chemin politique de Diaz semble semé d’embûches, les conséquences de sa trahison et de sa déception personnelle se faisant de plus en plus évidentes.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseaux sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
Save settings
Cookies settings