La Persécution de Guy Marius Sagna : Témoignage Accablant de l'Intimidation - Dakar Média Sénégal

La Persécution de Guy Marius Sagna : Témoignage Accablant de l’Intimidation

La Persécution de Guy Marius Sagna : Témoignage Accablant de l’Intimidation et de l’Abus de Pouvoir Sous le Régime de Macky Sall

Par [dakarmedia.net]

Le climat politique au Sénégal prend une tournure alarmante avec les récents événements entourant Guy Marius Sagna, député honoraire et fervent soutien d’Ousmane Sonko, leader des Patriotes du Sénégal. Sagna, qui se retrouve aujourd’hui victime d’intimidation et d’abus de pouvoir manifestes, met en lumière les pratiques répressives du régime du président Macky Sall.

Ousmane Sonko, figure emblématique de la lutte pour la libération économique du Sénégal, est actuellement derrière les barreaux, victime de ce que beaucoup considèrent comme une persécution politique orchestrée par le régime en place. Dans ce climat tendu, les alliés politiques proches de Sonko, tels que Guy Marius Sagna, sont également pris pour cible.

Sagna, député honoraire et activiste engagé, a récemment informé les médias de la présence inquiétante d’hommes encagoulés autour de sa résidence. Ces individus, qui portent toutes les marques d’agents spéciaux du régime Macky Sall, suscitent des craintes légitimes quant à la sécurité et à l’intégrité physique de Sagna. Le député accuse ouvertement le régime en place de commettre des actes criminels à des fins d’intimidation et de répression.

La situation prend une tournure sinistre alors que Guy Marius Sagna dénonce ouvertement les menaces qui pèsent sur sa vie. Selon ses déclarations, ces actes d’intimidation ne sont pas des actions isolées, mais plutôt une série de manœuvres orchestrées par le régime Macky Sall, qui semble être dans une quête effrénée pour éliminer toute opposition et maintenir son emprise sur le pouvoir.

L’explication avancée par Sagna à cette persécution est des plus révélatrices. Macky Sall, qui semble être dans l’incertitude quant à son successeur potentiel aux prochaines élections, aurait ciblé Guy Marius Sagna en tant que prétendu « plan B » d’Ousmane Sonko. La peur du président en exercice de voir émerger une figure influente capable de rassembler le mécontentement populaire se traduit par des actes d’intimidation aux conséquences potentiellement graves.

Cette tentative présumée d’assassinat politique soulève des questions fondamentales sur l’état de la démocratie au Sénégal. Les actions du régime Macky Sall, loin de promouvoir un environnement politique ouvert et inclusif, semblent plutôt caractérisées par la répression de toute voix dissidente.

La communauté internationale est appelée à se pencher sur cette situation critique, à condamner les atteintes aux droits de l’homme et à exiger des comptes à un régime qui semble prêt à tout pour maintenir son emprise sur le pouvoir. La persécution de Guy Marius Sagna, en tant que proche allié d’Ousmane Sonko, souligne la nécessité d’une vigilance accrue face aux abus de pouvoir et à la violation des droits démocratiques au Sénégal.